Site officiel de la Mairie de Villemolaque

La première mention de la localité de VILLEMOLAQUE date de 981 et fait référence à un territoire, VILLAM MULACAM, appartenant à l’évêché d'ELNE ; mais il y a tout lieu de penser que le village est beaucoup plus ancien.

Non loin de lui se sont édifiés deux puissants domaines ecclésiastiques : le prieuré du MONASTIR DEL CAMP à PASSA, la forteresse des Templiers du MAS DEU à TROUILLAS. La dépendance du village par rapport à ces deux entités fut telle que toute la vie sociale et économique de VILLEMOLAQUE s’organisa sous l’active administration des religieux ; le prieuré du MONASTIR était d’ailleurs investi de juridiction civile et son prieur était l’unique seigneur et maître.


C’est ainsi que l’histoire de VILLEMOLAQUE a été essentiellement liée à celle du prieuré du MONASTIR jusqu’à la révolution ; puis, à l’annonce de "la patrie en danger "les nobles et les prêtres émigrent en Espagne, le MONASTIR est un temps transformé en hôpital pour finalement devenir la propriété privée de la famille JAUBERT de Passa.

C’est à cette époque que VILLEMOLAQUE gagne son indépendance. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris